Pourquoi la rhétorique est le meilleur modèle de communication

La rhétorique évoque aujourd’hui une discipline poussiéreuse et littéraire. Pourtant, les outils de la rhétorique ouvrent la voie à une communication plus efficace, plus authentique, plus humaine. La preuve par trois.

1. La rhétorique est née avec la démocratie, pour la démocratie

La rhétorique est née au Vème siècle avant JC dans le contexte de la première expérience de démocratie directe. Pour la première fois, les citoyens allaient prendre leur destin en mains : le vrai et faux, le bien et le mal, le juste l’injuste ne seraient plus seulement déterminés par la religion ou la tradition. Ils seraient débattus et votés en assemblées.

Imaginez une époque où les citoyens avaient un impact concret et immédiat sur les grandes questions de la communauté : les taxes, la guerre, la justice, l’éducation…toutes les grandes décisions étaient votées en assemblées, à la suite de la confrontation de discours produits par des citoyens et pour des citoyens.

C’est dans ce contexte que sont apparus les premiers professeurs de rhétorique, les sophistes. Ces derniers proposaient de former les citoyens à composer des discours et à les délivrer publiquement. Par exemple, ils exerçaient leurs clients aux dissoi logoi, un exercice dans lequel s’agit de défendre avec autant de conviction deux points de vue opposés sur une même question. Un tel exercice permettait d’apprendre à anticiper les arguments de la partie adverse. Il existe une multitude d’exercices rhétoriques se focalisant sur une situation de communication particulière, sur une partie de discours ou sur une des trois dimensions de la communication (ethos, pathos, logos). Vous pouvez, par exemple, vous essayez à l‘éloge paradoxal.

L’aspect le plus excitant de la formation rhétorique est sans doute le genre épidictique. Ce genre regroupe les compétences qui permettent à un orateur de disposer un auditoire à penser, à décider et à agir comme un seul corps (voici une vidéo pour vous y former).

2. La rhétorique est un artisanat et les rhétoriciens n’en ont pas honte

L’artisanat se situe pile entre l’art et la science. On apprend un artisanat en acquérant des principes théoriques, en s’exerçant et en recevant du feedback d’un maître artisan. Les premiers professeurs de rhétorique comprirent que la communication n’était pas si différente de la peinture, du chant, de la menuiserie ou de la médecine: il faut développer un savoir théorique et pratique par l’étude, l’exercice et le contact avec les artisans expérimentés. Cette lucidité sur le caractère artisanal de la rhétorique est très importante. Un bon artisan de la rhétorique ne vous fera pas perdre de temps en prétendant qu’il existe une science de la persuasion, du marketing ou de la vente, ou en vous sortant des statistiques non sourcées de son chapeau (comme le chiffre, aussi faux que délirant, selon lequel 93% de la communication serait non verbale). Il optimisera votre temps en le répartissant entre la théorie, la pratique et le feedback. Il ne vous vendra pas de lois du succès, il vous accompagnera dans la construction de votre succès.

3. La rhétorique est fondée sur une conception réaliste de la nature humaine

Ethos, pathos, logos, ça vous dit quelque chose ? Ce modèle à trois dimensions est basé sur le fait que les humains sont des êtres de caractères, de sentiments et de raison. Si vous voulez que votre communication s’adresse à des humains complets, vous devez prendre ces trois dimensions en compte. Je suis sûr que vous le saviez. Je suis également sûr que vous n’avez pas entendu parler de rhétorique au cours de votre formation ou de la bouche des experts. Enfin, vous rencontrez l’essence de la communication. Enfin, vous rencontrez les maîtres. Enfin, vous rencontrez la rhétorique.

Si cet article vous a plu, ne ratez pas mes articles secrets! Pour les recevoir, rejoignez gratuitement mon cercle

Articles similaires

Apprendre la rhétorique:... Régulièrement, je travaille avec des groupes de jeunes. Ils sont habituellement habités par un profond sentiment d’injustice: « On ne veut pas de nous » « On nous discrimine »,  »
Penser l’Intelligen... On entend beaucoup de choses autour de l’intelligence artificielle. Régulièrement, des auteurs nous prédisent qu’elle va bouleverser nos vies et que, finalement, nous ne pouvons pas y
Qu’est-ce qu’... Que ce soit au niveau de la nation, de l’entreprise ou de l’individu, les périodes de crise font émerger la question des valeurs. Voici les outils intellectuels
Les indispensables (1): s... L’ouvrage Dialogue de sourds (2008) de Marc Angenot nous confronte à la plus grande inquiétude du spécialiste en communication : avons-nous vraiment le pouvoir de convaincre ? De quoi
Les 4 lois de la persuasi... Depuis les années 1970, la psychologie expérimentale documente les failles de la rationalité humaine. Elles sont nombreuses. Pourtant, lorsque nous cherchons à obtenir un changement de comportement,
Un exercice rhétorique d... La plus grande menace sur l’intelligence de l’homme (et de la femme) moderne est probablement l’infobésité : nous sommes au courant de tout mais nous ne savons pratiquement
Les indispensables de l... Nous poursuivons notre découverte des indispensables de l’art rhétorique avec Comparative Rhetoric de George A. Kennedy (1998). De quoi parle le livre ? Cet ouvrage, riche et passionnant,
Prise de parole en public... Le 26 septembre 2017, le président Emmanuel Macron a délivré un grand discours sur l’Europe. C’était pas mal du tout. Voyons ce que l’on peut en tirer
Pourquoi il ne faut jamai... Dans son discours du 19 septembre 2017 à l’assemblée générale des Nations Unies, le président Trump a alterné entre le bon et le trop mauvais pour que
L’usage rhétorique... Comme le chef d’orchestre, le grand orateur sait comment faire retentir les émotions de son public. Grand maître en la matière, Jean-Luc Mélenchon en a encore fait

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *