Un exercice de rhétorique espiègle et amusant ;-)

Imaginons la situation suivante.

Dieu, fatigué de la langue de bois des professionnels de la politique, leur impose la règle suivante pour l’élection présidentielle 2022: « vos slogans de campagne devront être le reflet exact de vos pensées ». Le moindre écart vis-à-vis de la transparence la plus totale et c’est l’aller simple pour l’enfer.

Je vous donne celui auquel je pense pour Macron, et vous me donnez les vôtres pour lui ou le/la politicien/ne de votre choix:

Capture d’écran 2018-08-23 à 13.43.58

 

Au plaisir de vous lire!

Pour aller plus loin:

L’exercice que je vous propose est inspiré l’éthopée, exercice où Il s’agit d’écrire un discours du point de vue de quelqu’un d’autre. Par exemple: « Que dirait une mère à son fils qui part à la guerre?’ ou encore: « Que dirait la vertu suite à l’élection de Donald Trump ». L’objectif de l’exercice est de travailler sur l’ethos et le pathos. Il s’agit, en effet, de se représenter un caractère et d’imaginer ses affects face à une situation donnée.

Si vous voulez poursuivre votre formation rhétorique, venez faire un tour sur ma chaîne Youtube. Voici le lien vers ma dernière vidéo:

 

Articles similaires

L’art de trouver le mei...
La rhétorique est l’art
L’atelier de rhéto...
Présentation Prenez un moment de
Un exercice rhétorique d...
La plus grande menace sur l’intelligence de l’homme (et de
Raconter des histoires: l...
Pourquoi racontons-nous des histoires ?  Les histoires que nous racontons ont
La dialectique
Qui de Benalla ou des sénateurs a la plus grande…maîtrise de la dialectique?
Faut-il censurer Houelleb...
Il y a quelques mois, j’ai publié une critique de Sérotonine de
Se préparer pour le dial...
Qu’est-ce qui vous énerve?
L’usage rhétorique...
Comme le chef d’orchestre, le grand orateur sait comment faire retentir
Rhétorique ou Éloquence...
Les concours d’éloquence font leur grand retour! Ça pourrait être une bonne
Les preuves extra-techniq...
Peut-on nier l’évidence? Non, mais on peut la dissiper. On analyse ensemble

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *