Un bel exemple de sophisme!

 

Connaissez-vous l’argument « ad baculum » ?

Il consiste à persuader un opposant de renoncer à une thèse en soulignant les conséquences fâcheuses auxquelles il s’exposerait si la vérité de cette thèse était reconnue.
 
Par exemple :
 
« Si votre commission conclut en l’implication du président, cela fera sombrer notre pays dans une période de chaos. Vous ne voulez vraiment pas être responsable d’un tel cataclysme. »
 
Dans la même veine, dans la matinale de France Inter du 15-10-2018, deux journalistes du Monde rapportaient les résultats d’une enquête sur la progression de l’islam politique en Seine-Saint-Denis.
 
Face au constat inquiétant dressé par les journalistes, Léa Salamé leur rétorquait :
« vous vous rendez compte que votre enquête ressemble aux propos que tient Éric Zemmour ? »
 
Voici 2 questions qui auraient permis un travail critique plus rigoureux :
 
– Votre enquête permet-elle de tirer des conclusions au-delà du cas particulier de la Seine Saint-Denis ?
 
– Vos journalistes avaient-ils seulement le nez sur les points de conflit entre l’Islam et la laïcité ou ont-ils également cherché à rendre compte de ce qui se passait bien ?
 
Pour aller plus loin, voici ma vidéo sur les bases de la dialectique:

Articles similaires

Une communication maîtri... « S’ils cherchent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher! ». Quelle est votre analyse rhétorique de cette séquence? Pour commencer, visionnez la séquence: S’agit-il d’une
L’art de trouver le mei... La rhétorique est l’art de produire des discours efficaces. Ainsi définie, la rhétorique attire généralement la suspicion : l’art des discours efficaces, cela évoque la manipulation, l’absence
Face au dogmatisme: l&rsq... Percevez-vous une tendance à la radicalisation des discours et des esprits ? Les exercices de rhétorique pourraient offrir des ressources pour inverser la tendance. Abordons de façon
Les indispensables (1): s... L’ouvrage Dialogue de sourds (2008) de Marc Angenot nous confronte à la plus grande inquiétude du spécialiste en communication : avons-nous vraiment le pouvoir de convaincre ? De quoi
Comment rassembler un peu... Une des fonctions d’un président est, de temps à autre, de faire des discours qui revivifient le sentiment d’appartenance des citoyens à une communauté de destin. En
Un bel exemple de sophism...   Connaissez-vous l’argument « ad baculum » ? Il consiste à persuader un opposant de renoncer à une thèse en soulignant les conséquences fâcheuses auxquelles il s’exposerait
Apprendre la rhétorique:... Régulièrement, je travaille avec des groupes de jeunes. Ils sont habituellement habités par un profond sentiment d’injustice: « On ne veut pas de nous » « On nous discrimine »,  »
Prise de parole en public... Le 26 septembre 2017, le président Emmanuel Macron a délivré un grand discours sur l’Europe. C’était pas mal du tout. Voyons ce que l’on peut en tirer
Penser l’Intelligen... On entend beaucoup de choses autour de l’intelligence artificielle. Régulièrement, des auteurs nous prédisent qu’elle va bouleverser nos vies et que, finalement, nous ne pouvons pas y
Ne confondez plus convain... Quelle est la différence entre convaincre et persuader? Voici la réponse que j’obtiens le plus souvent: “j’ai l’impression que persuader c’est un peu comme convaincre mais en

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *