Ce petit truc qui ruine notre intelligence

Savez-vous ce qu’est le clarisme? Je vous préviens: dès que vous le saurez, vous en verrez partout.

Monsieur et Madame Je-Sais-Tout ont 7 milliards d’enfants

Le clarisme est un concept développé par le docteur en sciences sociales italien Diego Gambetta. Ce dernier s’intéressait aux difficultés que rencontrent les humains à avoir des discussions constructives: se mettre d’accord sur les termes du débat, argumenter, écouter les arguments de l’autre et, le cas échéant, admettre qu’on a besoin d’effectuer plus de recherches pour trancher.

Le problème est qu’il nous est à peu près aussi difficile de suspendre notre jugement que de rester en l’air quand on saute à pieds joints. Ce d’autant plus que les obstacles ne sont pas seulement cognitifs: ils sont aussi culturels. Le clarisme en est un.

Qu’est-ce que le clarisme? 

Le concept est forgé à partir de “claro !”, “bien sûr !” en espagnol, qui est l’expression typique de celui à qui on ne la fait pas et qu’il faudrait traduire par “je le savais déjà” ou “rien de ce que tu dis ne me surprend”. Un bon claro permet ainsi de rester à la surface des choses. Sur les réseaux sociaux, on le trouve souvent sous la forme des “c’est tellement vrai” que l’on va laisser sous un billet qu’on a juste pris le temps de survoler.

Dans mon travail de formateur, je suis régulièrement frappé par le décalage entre la confiance que les humains peuvent avoir en leur capacité à argumenter et leur manque de maîtrise des bases de la discipline (à savoir les tests de vérité et de validité).

Cette attitude limite notre motivation à apprendre, notre capacité à nous nourrir des discussions que nous avons avec les autres et, du coup, le développement de notre intelligence.

Apprendre à résister

La solution est d’apprendre à résister, d’apprendre à inhiber cette inclinaison naturelle à croire que l’on sait déjà. Voici un exercice de rhétorique peut vous y aider. Mais peut-être que vous savez déjà? 😉

Articles similaires

Les indispensables de l... Nous poursuivons notre découverte des indispensables de l’art rhétorique avec Comparative Rhetoric de George A. Kennedy (1998). De quoi parle le livre ? Cet ouvrage, riche et passionnant,
2 conditions pour devenir... Les grands orateurs conjuguent deux critères: Ils ont une parfaite maîtrise technique Leurs discours ont un impact sur le cours de l’histoire Déplions ces critères. La maîtrise
Rhétorique ou Éloquence... Les concours d’éloquence font leur grand retour! Ça pourrait être une bonne nouvelle, mais… Sous l’impulsion de l’avocat Bertrand Périer, les arts oratoires sont de  retour sur
Laïciser le besoin de se... L’idée est dans l’air depuis un moment : les européens ont perdu leurs valeurs, notre monde est désenchanté. En conséquence, nos enfants sont des proies faciles pour les nouvelles
Le tact des mots: écrire... L’écriture et l’enseignement de l’histoire sur un sujet sensible demandent-ils un traitement rhétorique particulier? Peut-on parler de la guerre de Cent Ans, de la révolution industrielle, des
Questionner n’est p... Il est souvent difficile d’avoir des débats constructifs. À la première contradiction, la plupart de nos discussions tournent court. Et c’est bien dommage: alors que les différences
Défendre une cause Avant de chercher à persuader les autres, vous devez être vous-même habité du désir de changer quelque chose au monde. En rhétorique, tout commence donc par une belle
Les théories du complot ... Les théories du complot sont un phénomène social viral à la fois passionnant et inquiétant. Passionnant car l’étude des théories du complot touche à des domaines aussi
Contribution au grand dé... Voici le compte-rendu de l’atelier du Grand Débat National que j’ai organisé dans le cadre d’une formation. Nous avons dédié la séance à deux sujets : 1)
Parler des différences c... Voici, pour commencer, la meilleure définition du stéréotype que je connaisse : Un stéréotype est un raccourci mental que l’on empreinte lorsqu’on essaie d’interpréter les actions et les