Le tact des mots: écrire l’histoire sur un sujet sensible

L’écriture et l’enseignement de l’histoire sur un sujet sensible demandent-ils un traitement rhétorique particulier? Peut-on parler de la guerre de Cent Ans, de la révolution industrielle, des grandes étapes de la construction européenne comme on parle de l’esclavage, de la Shoah ou du conflit israélo-palestinien?

Intuitivement, nous sentons bien que non. Certains sujets nous engagent sur un terrain plus délicat: ils ont un potentiel polémique important. Faut-il, dès lors, faire preuve de tact lorsqu’on les aborde? En ménageant la sensibilité du public, ne risque-t-on pas d’entrer dans une forme d’auto-censure?

Vous trouverez les réponses à ces questions dans mon dernier article, disponible en libre accès ici. En prime, je vous propose un exercice de rhétorique pour exercer le tact des mots: l’art de la communication sur les sujets sensibles.

Articles similaires

Qu’est-ce que le style? Qu’est-ce que le style ? C’est un je ne sais quoi, un petit plus, indescriptible, imperceptible presque…Non, je plaisante. Le style n’a rien de magique et nous allons
Créer un mouvement Rhétorique: art de créer un mouvement
4 étapes pour faire un d... La rhétorique est l’art de la persuasion. Concrètement, un discours est persuasif s’il produit un changement dans l’esprit des auditeurs : l’orateur aura réussi son travail si son
Le tout premier exercice ... Pour introduire cet exercice, je voudrais vous dire un mot du contexte dans lequel la rhétorique est apparue. La rhétorique est née dans la Grèce du Vème siècle
Change de dimension: la n...
Un exercice de rhétoriqu... Imaginons la situation suivante. Dieu, fatigué de la langue de bois des professionnels de la politique, leur impose la règle suivante pour l’élection présidentielle 2022: « vos slogans
Ce qui manque aux europé... Vous sentez que l’Europe manque de vitalité ? Vous percevez une morosité, un cynisme qui empoisonne l’esprit et le cœur des européens ? Vous en venez parfois à penser
Un bel exemple de sophism...   Connaissez-vous l’argument « ad baculum » ? Il consiste à persuader un opposant de renoncer à une thèse en soulignant les conséquences fâcheuses auxquelles il s’exposerait
Raconter des histoires: l... Pourquoi racontons-nous des histoires ?  Les histoires que nous racontons ont deux fonctions principales : donner du sens et créer des liens. Donner du sens C’est grâce aux histoires
Face au dogmatisme: l&rsq... Percevez-vous une tendance à la radicalisation des discours et des esprits ? Les exercices de rhétorique pourraient offrir des ressources pour inverser la tendance. Abordons de façon

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *