Penser l’Intelligence Artificielle: exercices rhétoriques

On entend beaucoup de choses autour de l’intelligence artificielle. Régulièrement, des auteurs nous prédisent qu’elle va bouleverser nos vies et que, finalement, nous ne pouvons pas y faire grand chose car la révolution est en marche (pour des analyses critiques de deux ouvrages récents sur la question, c’est ici et ici).

En tant que formateur en rhétorique, mon devoir est de m’opposer aux discours fatalistes et déterministes: avec l’art du discours, nous avons les moyens de mettre les hommes en mouvement et de façonner le monde selon nos valeurs.

Voici, donc, deux exercices de rhétorique pour remettre du choix, du débat et, finalement, du politique dans l’intelligence artificielle.

1. Les dissoi logoi

Allez aussi loin que possible dans la défense des deux opinions opposées sur les sujets suivants (si vous avez besoin d’une présentation plus détaillée de l’exercice, c’est par ici):

  1. Il faut fixer des limites à ce qu’un robot peut apprendre
  1. La technologie robotique doit viser à compléter les capacités humaines, non à les remplacer
  1. Les robots doivent être capables de raisonnements éthiques
  1. Il faut éviter qu’une relation affective se développe entre les humains et les robots
  1. Il doit toujours être possible de fournir la justification rationnelle de toute décision prise avec l’aide de l’intelligence artificielle
  1. Le remplacement des humains par des robots pourrait entraîner une déshumanisation des soins à la personne
  1. Les machines robotiques brouillent les limites entre sujets humains et objets technologiques

2. Les controverses

Pour chacun des sujets, présentez votre meilleur argumentaire en faveur des deux positions (pour une présentation détaillée de l’exercice, c’est par ici).

SUJET 1: Le robot social

Nao 5.0 vient de faire son entrée dans la famille Durand. Ce robot humanoïde de 60 cm de haut répond aux questions qu’on lui pose, il adapte ses actes et ses mots aux émotions qu’il perçoit et est lui-même capable d’exprimer des émotions avec ses expressions faciales, ses gestes et le ton de sa voix. Nao 5.0 devient rapidement le jouet préféré de Jean-Matéo, 12 ans. Le garçon joue et discute avec son robot plusieurs heures par jour. Il est séduit par la capacité croissante de Nao 5.0 à l’amuser, à l’écouter et à le conseiller, à anticiper ses attentes et ses besoins. 6 mois plus tard, le robot tombe malencontreusement. Le robot est irréparable. Cela plonge Jean-Matéo dans une profonde dépression. Les parents décident d’attaquer la firme responsable de la commercialisation de Néo en justice.

Position A: vous êtes l’avocat des parents pour obtenir réparation

Position B: vous êtes l’avocat de la firme

SUJET 2: Le médecin assisté

De plus en plus, les médecins s’appuient sur des algorithmes pour déterminer la marche à suivre face à un cas donné (par exemple, quel type de traitement choisir). Avec les progrès constants de ces algorithmes, conjugués au big data, le savoir pratique des médecins va se retrouver de plus en plus menacé. Imaginons donc le cas d’un médecin qui après avoir obtenu la réponse de l’algorithme, décide de suivre son intuition et d’opter pour un autre traitement. Le patient meurt, sa famille décide d’attaquer le médecin.

Position 1: condamner le médecin

Position 2: disculper le médecin

Au plaisir de vous lire!

Articles similaires

Face au dogmatisme: l&rsq... Percevez-vous une tendance à la radicalisation des discours et des esprits ? Les exercices de rhétorique pourraient offrir des ressources pour inverser la tendance. Abordons de façon
Laïciser le besoin de se... L’idée est dans l’air depuis un moment : les européens ont perdu leurs valeurs, notre monde est désenchanté. En conséquence, nos enfants sont des proies faciles pour les nouvelles
Ce qui manque aux europé... Vous sentez que l’Europe manque de vitalité ? Vous percevez une morosité, un cynisme qui empoisonne l’esprit et le cœur des européens ? Vous en venez parfois à penser
Raconter des histoires: l... Pourquoi racontons-nous des histoires ?  Les histoires que nous racontons ont deux fonctions principales : donner du sens et créer des liens. Donner du sens C’est grâce aux histoires
Ne confondez plus convain... Quelle est la différence entre convaincre et persuader? Voici la réponse que j’obtiens le plus souvent: “j’ai l’impression que persuader c’est un peu comme convaincre mais en
Auriez-vous fait mieux qu... Auriez-vous fait mieux que Macron ? Cette semaine Macron répondait à un jeune chômeur que quand on veut vraiment trouver du travail, on en trouve. Il y
Créer un mouvement Rhétorique: art de créer un mouvement
Parler des différences c... Voici, pour commencer, la meilleure définition du stéréotype que je connaisse : Un stéréotype est un raccourci mental que l’on empreinte lorsqu’on essaie d’interpréter les actions et les
Convaincre: impossible? Avons-nous vraiment le pouvoir de convaincre? On peut en douter, à la lecture de l’ouvrage « Dialogue de sourds ». L’auteur y développe un point de vue très sceptique
Un exercice pour entrer d... Pratiquer la rhétorique, c’est faire un travail d’artisan sur le langage. Le défi est que parler nous est si naturel que nous prenons rarement la distance nécessaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *